La CEDEAO suspend la Guinée et exige la libération d’Alpha Condé

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) suspend la Guinée de ses instances en réaction à la prise du pouvoir par des militaires dimanche à Conakry. Une décision prise ce mercredi 8 septembre, lors de la session extraordinaire virtuelle sur les situations politiques des Républiques de Guinée et du Mali.

Les dirigeants de la CEDEAO ont également exigé la libération du Président Alpha Condé, détenu par les putschistes, et décidé d’envoyer une délégation de haut rang dès jeudi en Guinée, a aussi annoncé le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso Alpha Barry lors de la session extraordinaire rapporte Senego

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp