La Cour de justice de la Cedeao a tranché.

0 27
C’est Me Juan Branco, avocat français d’Ousmane Sonko, qui a donné l’information. Sur sa page Facebook, il accuse la Cour de justice de la CEDEAO de donner « blanc seing à Macky Sall pour détruire son opposant ». Car, selon lui, la juridiction « approuve la dissolution du principal parti d’opposition (Pastef, ndlr) » et « ne se prononce pas sur la radiation » de l’opposant des listes électorales.
En définitive, d’après Me Branco, la Cour de justice de la Cedeao « s’erige en gardienne du pouvoir sur une mer de cadavres »
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.