Accueil Politique La Révolte Du DG De Senelec…Du Samuel Sarr Sous Wade

La Révolte Du DG De Senelec…Du Samuel Sarr Sous Wade

Biteye – Cissé, un remake Madické Niang – Samuel Sarr Comme un air de déjà vu, la défiance de Pape Demba Biteye de son ministre de tutelle, rappelle le bras de fer qu’avait tenté d’imposer Samuel Sarr, Directeur général de la Senelec à Me Madické Niang, ministre de l’Énergie et des Mines avec comme premier des ministres un certain Macky SALL. L’on se souvient à l’époque, que la caricature de Samuel Sarr  affairiste et Madické Niang avocat d’affaires justifiait les malentendus entre les deux. Mais, jamais le Chef du gouvernement n’avait lâché son ministre et même mieux au plus fort de la crise, il s’en ouvrit à « Pa-Bi » qui remit à Me Madické son autorité pour mettre fin « aux deals » annoncés de Samuel Sarr.

15 ans se sont écoulés, les acteurs ont changé, mais les positions et les intérêts restent les mêmes. D’un côté un ministre soucieux de préserver les intérêts du secteur et « son legs » et de l’autre un Directeur général en contact direct avec les affairistes et qui tient la bourse des décisions. De par sa position l’ex-Secrétaire permanent du SPE, sait distiller les infos en direction du palais et grâce aux intermédiaires de l’offre « made in Jérusalem » cerne son ministre et dispose d’un parrain qui ne manque de glisser un mot assassin au « Boss » sur MMC présenté comme un actionnaire de Akilee. L’histoire se répète, mais le « Macky » dispose cette fois-ci d’un atout pour démêler le vrai du faux, car il aura été un acteur du cas Samuel – Madické . Une raison qui a poussé le « Macky » à siffler la fin de la récréation et « ordonner » à Biteye de négocier avec Akilee, surtout que la clause d’exclusivité du contrat stipule que sans accord formel de Akilee, toute entreprise de Biteye et ses hommes qui enfreint les droits d’exclusivité de l’entente Senelec  – Akilee, est « sanctionnée par une indemnité égale au montant de la part fixe » ».

Source Direct News

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici