L’administration pénitentiaire confirme l’évasion de Pape Mamadou Seck et l’invite à revenir « pour se soigner et laver son honneur »

0 38

Le directeur de l’Administration pénitentiaire sort de son mutisme pour se prononcer sur l’évasion du détenu Pape Mamadou Seck, supposé élément de la “Force spéciale”. Selon le Colonel Jean-Bertrand Bocandé, le prévenu s’est évadé dans la nuit du 9 au 10 juillet.

« C’est ce qui est arrivé et c’est la vérité. Mais, chacun a le droit de s’interroger sur cette évasion » a-t-il dit.

Pape Mamadou seck était déjà malade. Le colonel Jean Bertrand Bocandé cite, sans autres précisions, une analyse médicale du prévenu effectuée en 2021 pour conforter ses informations.

« Pape Mamadou Seck a obtenu un rendez-vous à l’hôpital Le Dantec le lendemain de son inculpation. Il était placé sous mandat de dépôt le 29 juin, il est consulté le 30 juin avant d’être référé le 1er juillet chez un spécialiste. Ce dernier lui a prescrit un bulletin d’hospitalisation au pavillon spécial » a expliqué le directeur de l’administration pénitentiaire qui renseigne que les instructions du spécialiste ont été suivi pour les soins du prévenu.

En outre, le directeur de l’Administration pénitentiaire souligne que les recherchent se poursuivent toujours.

«Dès les premières heures, de son évasion, on a lancé un avis de recherche. Et jusque-là, les recherches se poursuivent. Je dis à Pape Mamadou Seck qu’il est dans l’erreur. Je lui demande de revenir. D’abord pour se soigner, ensuite laver son honneur s’il croit qu’il n’a pas commis de faute. C’est-à-dire ce dont il est accusé. Je demande également aux citoyens sénégalais de nous aider à le retrouver », a lancé le directeur qui faisait face à la presse, ce jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.