LDC : Le Real Madrid écrase le Shakhtar Donetsk, l’Inter Milan bat le FC Sheriff

0 21

Après sa défaite face au FC Sheriff, le Real Madrid a remis les pendules à l’heure sur la pelouse du Shakhtar (0-5) grâce notamment à un doublé et une passe décisive de Vinicius, et une nouvelle réalisation de Benzema. Un succès qui permet au Real de prendre la 2e place de son groupe derrière le FC Sheriff, défait ce mardi sur la pelouse de l’Inter Milan (3-1).

Le Real Madrid est décidément une équipe de grands rendez-vous. Dos au mur avant le Clasico contre le FC Barcelone à venir dimanche, et après une série de trois matchs sans victoire, les joueurs de Carlo Ancelotti se sont imposés avec manière et plaisir ce mardi soir à Kiev, face au Shakhtar Donetsk (0-5). Auteur d’une prestation impressionnante à tous points de vue, l’international brésilien Vinícius Júnior a signé un doublé. Buteur en fin de rencontre, Karim Benzema continue à graver sa légende dans le marbre de la maison blanche. L’attaquant international français a inscrit son 73e but dans l’épreuve reine des compétitions de clubs ce mardi.

TRUBIN, LE SEUL DES SIENS AU NIVEAU

Ils avaient quitté la piste aux étoiles contrariés par un tir bien trop extraordinaire de Sébastien Thill à la 89e minute, synonyme de défaite face au Sheriff Tiraspol le 28 septembre dernier (1-2). Les Merengue se sont donc déplacés en Ukraine pour laver l’affront. Anatoliy Trubin (20 ans), le dernier rempart de l’équipe visitée, en a été le premier témoin. On peut même affirmer, sans détour, qu’il a vu le vent glacial de la capitale ukrainienne tourner en sa défaveur. De minute en minute. D’abord décisif sur un tir puissant de Toni Kroos à 25 mètres dès les premiers instants (4e), le gardien du Shakhtar devait déjà s’employer quelques secondes plus tard, sur une tentative croisée de Vinícius Júnior (7e).

Après une nouvelle parade de qualité, à nouveau devant Kroos et un envoi de Karim Benzema qui a fui le cadre (30e, 33e), Anatoliy Trubin sera pantois, spectateur, désavoué sur l’ouverture du score madrilène. Sur un centre presqu’anodin de Lucas Vázquez, c’est… son défenseur et capitaine Sergiy Kryvtsov qui a ouvert le score pour l’équipe visiteuse, propulsant le cuir au fond des filets sous la pression de Benzema (0-1, 37e).

VINÍCIUS JÚNIOR, FOOTBALL PLAISIR, FOOTBALL PRESTIGE

Tout s’est ensuite délité pour les hommes de Roberto De Zerbi, après la pause. Le technicien italien, très nerveux tout au long du premier acte, avait peut-être de forts pressentiments. Si c’est le cas, raison était plus que sienne. Sur un mouvement initié par Benzema (encore, toujours, forcément), Luka Modrić a permis d’une délicieuse passe en une touche à Vinícius Júnior de mettre Trubin à terre, une nouvelle fois (0-2, 51e). Un Vinícius Junior qui s’en est allé inscrire un doublé quelques minutes plus tard en déposant Maycon, Kryvtsov, et Dodô d’une fantastique chevauchée individuelle, terminée du pied gauche sous la barre du définitivement importuné Trubin (0-3, 56e).

L’enfant du Flamengo a servi son compatriote Rodrygo pour un nouveau but (0-4, 65e) avant que Karim Benzema, capitaine émérite, ne participe à la fête en fin de rencontre pour son 73e but en 133 rencontres de C1 (0-5, 90e+1). Le natif de Lyon a été élu homme du match. Le FC Barcelone, qui reçoit demain soir un autre club ukrainien, le Dynamo Kiev est prévenu. Les hommes de Carlo Ancelotti vendront leur peau au prix fort, à prix d’or dimanche au Camp Nou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.