LDC : Le Real Madrid sort Chelsea et file en demie finale

0 16

Fort de sa victoire à l’aller à Stamford Bridge (1-3), le Real Madrid accueillait Chelsea au Santiago Bernabéu pour valider sa qualification pour les demi-finales de Ligue des Champions. Carlo Ancelotti disposait, pour ce faire, de presque toutes ses forces vives, Nacho suppléant Éder Militão suspendu en défense centrale. Thomas Tuchel, lui, devait faire sans plusieurs joueurs, dont Romelu Lukaku, et décidait de titulariser à la surprise générale Ruben Loftus-Cheek aux côtés de Mateo Kovacic et N’Golo Kanté. Karim Benzema, auteur d’un triplé la semaine passée à Londres, se créait la première véritable situation de la rencontre après un round d’observation. Le Français envoyait au-dessus un coup franc aux abords de la surface anglaise obtenu par un remuant Vinicius (11e). Les tenants du titre, en jaune ce soir, répondaient presque dans la foulée. Antonio Rüdiger plaçait une tête sur un corner de Marcos Alonso qui passait juste au-dessus des cages de Thibaut Courtois (13e). Les champions d’Europe connaissaient davantage de réussite sur leur action suivante. Au sortir d’une phase de possession, Timo Werner mettait Mason Mount sur orbite plein axe. Le meneur de jeu profitait de son avance à la course pour décocher un tir placé en première intention à l’entrée de la surface de réparation. Le cuir terminait sa course au fond des filets merengues (0-1, 15e). L’espoir était de retour du côté de Chelsea, qui prenait clairement le contrôle des opérations à partir de ce moment-là. La Casa Blanca se contentait de contres, mais restait menaçante par à-coups, comme sur cette frappe de Benzema, déviée de justesse par un défenseur (23e), ou cette tentative de Casemiro (31e). Les Madrilènes retrouvaient des couleurs en fin de première période sans toutefois parvenir à se montrer dangereux sur les buts adverses, la faute à un déchet trop important dans les transmissions.

Dès le retour des vestiaires, Werner puis Havertz mettaient Courtois sous pression (46e). Reece James, au sortir d’un corner mal renvoyé par la défense espagnole, envoyait un tir rasant du gauche à l’entrée de la surface, qui passait de peu à côté. Et sur un nouveau corner, Rüdiger s’élevait dans les airs pour reprendre le ballon de la tête et doubler la mise (0-2, 51e), remettant les deux écuries à égalité sur l’ensemble des deux rencontres. Piqué, le Real se réveillait. Toni Kroos obligeait Édouard Mendy à une belle horizontale sur un coup franc aux vingt mètres (55e). Chelsea procédait en contres. Et sur l’un d’eux, Mount envoyait un bon ballon à Havertz. L’Allemand glissait au moment de frapper et son ballon trouvait le petit filet extérieur (57e). Valverde, sur un centre en retrait de Dani Carvajal, passait à deux doigts d’un but d’anthologie mais sa frappe instantanée du droit rasait la barre de Mendy (61e). Alonso, lui, se voyait ensuite refuser un but pour une faute de main (63e). Benzema touchait ensuite la barre de Mendy, de la tête, sur un centre venu de la gauche de Ferland Mendy (65e). Et après dix minutes de flottement, les Blues allaient enfoncer le clou. Kovacic, très costaud au milieu, offrait un superbe ballon à Werner. L’Allemand, pourtant mécontent de sa situation cette saison, éliminait Casemiro et Nacho pour fusiller de près Courtois et donner trois buts d’avance aux siens (0-3, 75e). Courtois s’étendait de tout son long pour sortir ensuite une superbe tête de Havertz sur corner (77e). Et alors que l’on pensait les Espagnols au fond du trou, Modric trouvait Rodrygo d’un somptueux extérieur. Tout juste entré en jeu, le Brésilien, seul au second poteau, ne laissait aucune chance à Mendy (1-3, 80e). Le portier sénégalais devait s’employer dans la foulée sur un tir de Modric à l’entrée de la surface (82e).

Chelsea ne lâchait rien et continuait à attaquer, tandis que les Madrilènes terminaient la rencontre avec une défense expérimentale. Christian Pulisic, entré en jeu, ne cadrait pas ses reprises sur coups francs (90e et 90e +3). On en restait là au bout du temps additionnel, les deux équipes devaient disputer des prolongations pour se départager. James, au sortir d’une montée rageuse, allumait la première mèche d’une frappe non cadrée (94e). Mais c’est Benzema qui trouvait la faille. Parfaitement servi par Vinicius, qui profitait d’un ballon perdu par les Blues dans l’entrejeu, le n° 9 catapultait une tête au fond des filets de Mendy depuis le point de penalty (2-3, 96e). Un but synonyme de qualification à l’instant T pour les locaux. Eduardo Camavinga, lui, ne cadrait pas sa tentative, sur une passe de KB9 (103e). Courtois jouait plusieurs fois avec le feu au pied mais s’en sortait bien (106e, 109e). Hakim Ziyech, entré en lieu et place de Kanté, pensait inscrire un but décisif. Mais Courtois se couchait parfaitement sur la frappe puissante du gauche du Marocain (113e). Jorginho n’arrivait pas à reprendre un ballon qui trainait dans la surface madrilène suite à un corner mal dégagé (116e). Idéalement servi par James depuis la droite, Havertz voyait le cadre se dérober sur sa tête au premier poteau (117e). Chelsea ne cessait d’y croire, se procurant plusieurs coups de pieds arrêtés. Sur l’un d’eux, Jorginho, seul dans la surface, héritait d’une frappe déviée de Ziyech, mais se précipitait et ratait le cadre du gauche (119e). Score final (2-3). Le Real Madrid s’est fait peur mais se qualifie pour sa 9e demi-finale en 11 ans. Chelsea pourra nourrir d’immenses regrets.

Avec Foot mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.