Le Bénin ouvre une école de sorcellerie

0 13

C’est une première en Afrique occidentale. Très bientôt, le Bénin pourrait le premier pays de la sous région à former des gens qui s’intéressent à la sorcellerie. L’Afrique du Sud a été le premier pays sur le continent à ouvrir une école de sorcellerie.

L’école du Bénin est un projet du journaliste et écrivain Florent Eustache Hessou, désormais Docteur en sociologie anthropologie de développement de l’UAC.

Florent Eustache Hessou projette de créer cette école afin de partager les connaissances découvertes dans sa thèse : « Représentations sociales de la sorcellerie (AZE) chez les fon du Sud-Bénin ». Par son entreprise, le journaliste veut permettre à ce que personne ne soit ni bourreau ni victime de la magie.

« A la fin du mois, je crée mon école. Cette école va enseigner les sciences que je viens de découvrir dans ma thèse afin que personne ne soit ni bourreau ni victime », a confié Dr Florent Eustache Hessou après sa soutenance mercredi dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.