« Le bonheur d’un Noir dérange » : la sortie incendiaire de Vinicius Jr, victime d’injures racistes

0 12

Le Roi Pelé, Ronaldo Nazario, la Fédération brésilienne de football… se sont tous insurgés contre les injures racistes tenues à l’égard de leur compatriote Vinicius Junior. Ce samedi, c’est le principal a pris la parole par le biais d’une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux. L’attaquant du Real Madrid n’a pas cependant mâché ses mots.

«Le bonheur d’un Brésilien noir vainqueur en Europe dérange bien plus, entame-t-il. Il y a des semaines, ils ont commencé à criminaliser mes danses. Des danses qui ne sont pas les miennes. Ils appartiennent à Ronaldinho, Neymar, Paquetá, Griezmann, João Félix, Matheus Cunha… ils appartiennent à des artistes brésiliens de funk et de samba, des chanteurs de reggaeton et des noirs américains. Ce sont des danses pour célébrer la diversité culturelle du monde. Acceptez-le, respectez-le. Je ne vais pas m’arrêter. », a introduit Vinicius Jr, avant de poursuivre.

Vinicius : « Je n’arrêterai pas de danser »

« J’ai été victime de xénophobie et de racisme en une seule déclaration. Mais rien de tout cela n’a commencé hier, poursuit le joueur. (…) Je viens d’un pays où la pauvreté est très grande, où les gens n’ont pas accès à l’éducation… et dans bien des cas, pas de nourriture sur la table ! (…) J’ai développé une application pour aider à la scolarisation des enfants dans les écoles publiques sans aide financière de qui que ce soit. Je veux que les prochaines générations soient préparées, comme moi, à lutter contre les racistes et les xénophobes. Je n’arrêterai pas de danser. Que ce soit au Sambadrome, au Bernabéu ou ailleurs.», a ajouté Vinicius Jr dans sa vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.