Le contrôleur des impôts qui imitait la signature Mame Boye Diao a passé,hier, sa 1ère nuit en prison

0 5

Babacar Dia, le contrôleur des Impôts et Domaines qui imitait la signature du directeur des Domaines Mame Boye Diao, a passé, hier, sa première nuit en prison.

Il a été écroué en même temps que le DG de « Mar Group Immo » chez qui 16 fausses attributions de terrains ont été retrouvées.

Un mandat de dépôt a également été émis contre sa complice, Ndèye Penda Niang, activement recherchée.

Cette dernière facilitait la vente des parcelles pour ensuite partager les sommes avec lui.

Le quotidien Libération revient sur la mafia, dont le cerveau est l’agent Dia, qui a attribué 20 terrains (entre Yoff, Diamalaye et Almadies) en imitant la signature de Mame Boye Diao, le Directeur national des Domaines.

En effet, tout a commencé le 4 novembre 2020, à la suite d’une plainte déposée à la Sûreté urbaine (SU) de Dakar par Tara Denis Williams, gérante du restaurant « Dream » situé à Ngor, contre le nommé Madiama Niang et Cie.

Il ressort de la plainte que le sieur Niang, connu par le biais des nommés Mamadou Ndao et Penda Lô, a concocté un plan ourdi de connivence avec ces derniers pour lui vendre des terrains situés dans le secteur de Ngor.

Il était question de lui vendre trois terrains ; les deux à 100 millions Fcfa et le site abritant le restaurant, à 300 millions.

C’est ainsi qu’une avance symbolique de 69 millions a été remise à Madiang Niang.

La plaignante, qui a reçu les baux, a découvert que ceux-ci étaient des faux.

Les éléments de la SU ont aussi découvert 15 autres notifications de droit à un bail qui se sont révélées fausses ainsi que deux procurations.

Les mis en cause dans cette affaire ont cité Babacar Dia d’être derrière cette mafia foncière.

Penda Lô a avoué, lors de son audition, avoir reçu une commission de 2,5 millions Fcfa.

Elle s’est rendue avec son ami A. A. Ndiaye à la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) où ils ont rencontré Dia qui leur a notifié que les attestations sont authentiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.