Le Covid-19 serait issu d’une fuite de laboratoire en Chine (ministère américain)

0 32

Le ministère américain de l’Energie estimerait désormais qu’un accident de laboratoire en Chine est probablement à l’origine de la pandémie de Covid-19, selon de nouvelles conclusions révélées dimanche par des médias, qui soulignent néanmoins les divergences persistantes entre agences de renseignement.

De nouveaux éléments de renseignement ont fait basculer l’analyse du ministère du côté de l’hypothèse de la fuite, selon des sources anonymes citées par le Wall Street Journal, le New York Times et CNN.

Les journaux insistent cependant sur le fait que cette nouvelle analyse est publiée « avec un faible niveau de confiance » par le ministère, qui chapeaute des laboratoires de biologie.

Le ministère rejoint, selon le quotidien économique, le FBI pour estimer que la pandémie qui a surgit début 2020, tuant depuis près de 7 millions de personnes et bousculant la marche du monde pendant des mois, est issue d’une mauvaise manipulation au sein d’un laboratoire chinois.

Quatre autres agences de renseignement américaines estiment que le Covid est survenu par transmission naturelle, et deux demeurent indécis, toujours selon le Wall Street Journal.

« Pour l’instant, aucune réponse définitive de la communauté du renseignement n’a émergée sur la question », a déclaré dimanche sur CNN le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan.

Mi-février, le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’était engagé à tout faire pour obtenir « une réponse » sur les origines du Covid-19, démentant fermement des informations selon lesquelles l’organisation a renoncé à son enquête.

La communauté scientifique estime qu’il est crucial de connaître les origines de cette pandémie pour pouvoir mieux combattre ou même éviter la prochaine.

Mouhamed AIDARA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.