Accueil Actualités Le « diay doolé » de Racine Sy contre ses employés...

Le « diay doolé » de Racine Sy contre ses employés :veut prolonger de 2 mois le chômage technique

12
0

Mais qui protège Racine Sy ? Qui est derrière ce gars-là ? Parce que ça commence à faire beaucoup. Si les craintes des syndicalistes de l’hôtel affiliés à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) se justifient, c’est qu’il y a lieu de mobiliser tous les Sénégalais dans une grande marche pour dire «basta» à ce gars. Figurez-vous que, selon les syndicalistes, la Direction du King Fahd Palace veut prolonger de deux mois le chômage technique. Ce, après les avoir renvoyés depuis trois mois en chômage technique. Et vous savez combien de pères et mères de famille ont été mis au chômage technique par Racine Sy et sa direction ces derniers mois ? 192 ! Vous avez bien lu : 192 personnes ont été mises depuis 3 mois en chômage technique avec 70% de leur salaire. Il n’a laissé sur place qu’un peu plus de 100 employés. Et il veut prolonger ça de deux longs mois. Révoltant.

Comment comprendre que pendant que les hôtels sont en train d’ouvrir petit à petit, pendant que les frontières aériennes vont s’ouvrir, pendant que d’autres établissements hôteliers sont en train de procéder à des réflexions stratégiques, que le King Fahd Palace veuille procéder à la prolongation du chômage technique ? C’est à ne rien y comprendre. Ça défie même le sens. Espérons qu’avec la sortie du président de la République avant-hier, invitant les Sénégalais à refuser de laisser au virus la vie et la santé de notre économie, les dirigeants du King Fahd vont se ressaisir et appeler tout le monde à reprendre le travail demain.

De toute façon, les syndicalistes ne comptent pas laisser la direction du King Fahd Palace faire ce qu’elle veut. Ils comptent faire face et dénoncer la manière dont la Direction veut les traiter. Ainsi, demain, Véronique Ndour, la secrétaire générale de la Cnts-maison et Cie vont faire face à la presse pour crier leur ras-le bol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici