Accueil Actualités LE DIRECTEUR DE LA PREVENTION DEMENT ET RASSURE

LE DIRECTEUR DE LA PREVENTION DEMENT ET RASSURE

Cas de dengue à Dakar

Suite à l’annonce d’un supposé cas de dengue à Dakar issue d’un malade qui aurait été contaminé à Touba, le ministère de la santé infirme ce «supposé cas» et se dégage de toute responsabilité à assumer l’existence de cas de dengue à Dakar.

Le cas de dengue annoncé sur les ondes en début de semaine, a suscité beaucoup de questions chez les habitants de la capitale sénégalaise. Le ministère de la santé infirme le cas de dengue, rassure les populations et mise sur la prévention de cette maladie vectorielle. Dans un entretien avec Sud Quotidien, hier jeudi 25 Octobre, Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la prévention a été catégorique sur la question. «Non,  le cas de dengue n’est pas confirmé, il y’a pas de cas de dengue à Dakar. D’abord, nous estimons que  c’est une fausse information, nous n’avons pas de notifications venant de nos réseaux de cas de dengue dans la région de  Dakar et dés lors que nous n’avons eu de notifications, nous pensons que toutes autres informations pour l’instant ne nous engagent pas, n’engage pas le ministère de la santé ainsi que ses réseaux et collaborateurs parce que nous ne sommes pas les seuls et par conséquent nous ne confirmons pas du tout cette information.» Il a aussi fait état des efforts qui se font sur le terrain notamment dans les zones où l’on a signalés des cas de dengue.

«Dans les villes où les cas de dengue ont été signalées, nos agents des services d’hygiène et autres ont procédé à des saupoudrages mais aussi à l’assainissement du milieu, marres et flaques d’eau temporaires ont été pulvérisés également par des produits adéquats pour tuer les larves parce que les moustiques non seulement s’y replient mais y pondent leurs œufs qui au cours de quelques semaines deviennent des larves qui, à leur tour deviendrons adultes. Pour l’instant, la situation reste maitrisée bien qu’il ait eu quelques rares cas de dengue qui bénéficient d’une bonne prise en charge médicale.»

Après avoir enrayé toute idée de dengue à Dakar et révélé les moyens déployés sur le terrain, Dr Mamadou Ndiaye est largement revenu sur les comportements à adopter pour prévenir la maladie. «La prévention a été largement partagée avec la presse juste rappeler que la dengue est une maladie dont le vecteur est un moustique. C’est le moustique qui transmet la maladie à la personne par la piqure. Une fois le virus transmis la personne va tomber malade. Dans tous les cas c’est un moustique qui assure la propagation de la maladie allant d’une personne malade à une personne bien portante.

La prévention de cette maladie repose d’abord sur un comportement individuel. Chaque personne doit se protéger des piqures de moustiques par les moyens adéquats que ce soit les pulvérisations intra-domiciliées à travers tous ce que nous avons à notre portée : moustiquaires imprégnés la nuit même si le moustique vecteur pique plus le jour que la nuit, le port d’habits longs, détruire tout ce qui peut offrir un gite aux moustiques dans la maison notamment les pacs à eau, les pots de fleurs, les armoires etc., tous ces endroits doivent être désinfectés pour ne pas accorder aux moustiques l’occasion de se reproduire et se développer ou se reposer. Aussi, il faut un assainissement des alentours et atours de la maison. Toutefois, nos agents restent en alerte maximum en collaboration avec les  populations», a-t-il confié.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici