Le gouvernement malien justifie l’expulsion du représentant de la CEDEAO

0 3

Convoqué lundi au ministère malien des Affaires étrangères, le représentant de la CEDEAO au Mali a été informé qu’il était désormais persona non grata et qu’il avait 72 heures pour quitter le territoire national.

Hamidou Boly fait donc ses valises. Le gouvernement justifie sa décision par des « des agissements incompatibles avec le statut du diplomate ». (Avec RFI)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.