Le M2D appelle à marcher pacifiquement le 10 décembre pour l’indépendance de la justice

0 12
Le Mouvement de défense de la démocratie (M2D) appelle à marcher pacifiquement le 10 décembre pour l’indépendance de la  justice, soutenant que « des pans entiers de la justice sénégalaise sont privatisés et ne servent plus que les intérêts de Macky Sall, ceux de son clan et ses courtisans ».

Selon le mouvement, le principe de l’égalité des citoyens devant la loi, consacré par la constitution, est « purement théorique », car, dans les faits, les citoyens anonymes, les opposants et les activistes sont toujours malmenés et privés de leurs droits élémentaires pendant que les membres du régime sont protégés.

« Notons qu’au moment où Kilifeu est maintenu en prison, deux députés de l’APR trafiquants de passeports et un député trafiquant de faux billets vaquent à leurs occupations en narguant le peuple. La démocratie est bâillonnée et l’état de droit n’est plus qu’une coquille vide », a dit le M2D.

« La corruption, le détournement des deniers publics, le gaspillage de ressources, l’enrichissement sans cause, entre autres maux organisés au plus haut sommet de l’état, ont atteint des proportions traumatisantes au  moment où plus de la moitié du peuple sénégalais n’a pas accès aux services sociaux de base (santé, eau, électricité, logement, transport, éducation, etc.) », a regretté le mouvement.

Les responsables se sont souvenus encore de « la grosse enveloppe » remise dans le bureau du Président de la République au dealer Djibril Ngom, récompensant sa trahison et le vol des listes de Yewwi Askan Wi à Matam.

Pour toutes ces raisons, le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) a exprimé sa solidarité avec ses membres, en l’occurrence le FRAPP et le  Mouvement Y’en A Marre, qui ont initié une grande marche pacifique prévue le vendredi 10 décembre à partir de 15h à Dakar et dans d’autres localités du Sénégal et dans la diaspora.

Le M2D a invité tous les membres du mouvement, partis politiques, mouvements citoyens, personnalités indépendantes, etc… à se « mobiliser et à appeler à une participation massive à cette grande action qui vise à contraindre Macky Sall à respecter les principes démocratiques, de justice, d’égalité et d’équité qui fondent la République ».

Par ailleurs, le M2D lance un appel fort aux syndicats d’enseignants, de transporteurs, de la santé, aux partis politiques de l’opposition ainsi qu’à toutes les forces vives pour qu’ils se joignent à cette lutte du peuple sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.