Le Maroc élu président du Comité du Patrimoine Immatériel de l’Unesco pour l’année 2022

0 7

Le Maroc a été élu, en la personne de l’ambassadeur délégué permanent à l’UNESCO Samir Addahre, à l’unanimité des 24 États membres qui composent le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Les 24 pays membres actuels du comité sont l’Arabie Saoudite, l’Azerbaïdjan, le Botswana, le Brésil, le Cameroun, la Chine, la Côte d’Ivoire, Djibouti, la Jamaïque, le Japon, le Kazakhstan, le Koweït, Panamá, les Pays-Bas, le Pérou, la Pologne, la République de Corée, le Rwanda, le Sri Lanka, la Suède, la Suisse, la Tchéquie, le Togo ainsi que le Maroc qui occupait la vice-présidence du comité depuis le 17 décembre dernier.

Le comité est chargé notamment de la mise en œuvre et de la promotion des objectifs de la Convention de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, de donner des conseils sur les meilleures pratiques et de formuler des recommandations sur les mesures de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Il étudie également les demandes d’inscription sur les listes de l’Unesco et de fournir une assistance internationale en matière de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

La Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a pour objectifs de veiller à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, au respect du patrimoine culturel immatériel des communautés, des groupes et des individus concernés, à la sensibilisation aux niveaux local, national et international à l’importance du patrimoine culturel immatériel et de son appréciation mutuelle et à la coopération et l’assistance internationales en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.