Le président égyptien gracie plus de 3 000 détenus

0 16

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié des milliers de prisonniers, parmi lesquels le journaliste Hossam Moniss, emprisonné pour « diffusion de fausses nouvelles ». Au total, le président égyptien a gracié 3 273 détenus à l’occasion de l’anniversaire de la « libération du Sinaï », péninsule occupée de 1967 au 25 avril 1982 par Israël, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Hossam Moniss, figure de la gauche égyptienne, avait été condamné à quatre ans de prison en novembre pour « diffusion de fausses nouvelles », un chef d’inculpation régulièrement utilisé contre les opposants en Égypte, selon des ONG des droits humains. Le journaliste avait été arrêté en 2019 avec d’autres opposants qui tentaient de former une alliance sous le nom de la « Coalition de l’espoir » pour se présenter aux législatives de 2020. (AfricaNews/AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.