Accueil Société Le prochain recensement général de la population est prévu en 2023

Le prochain recensement général de la population est prévu en 2023

Le prochain recensement général de la population sénégalaise est prévu en 2023, a déclaré, lundi, à Dakar, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott.

Le prochain recensement général de la population sénégalaise est prévu en 2023, a déclaré, lundi, à Dakar, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott.

S’exprimant devant les députés, lors d’une séance plénière consacrée au vote du budget 2021 de son ministère, M. Hott a rappelé que le Sénégal avait élaboré en 2015 un document national de référence en matière de capture du dividende démographique.

Le débat précédant le vote du budget de son département ministériel a démarré peu après 20 heures, sous la direction du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse.

D’un commun accord, les deux groupes parlementaires, ainsi que le pôle des non-alignés, ont désigné 10 orateurs pour pouvoir terminer les travaux avant minuit, heure au-delà de laquelle les réunions de l’institution parlementaire ne doivent se prolonger.

  1. Hott n’a donné aucun détail sur le recensement prévu en 2023. Il a souligné ‘’l’importance de recenser régulièrement la population d’un pays’’.

Pour effectuer le recensement, une ‘’redevance statistique devra être reversée à l’ANSD, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie’’, qui assure le décompte de la population, afin de ‘’sécuriser son budget et lui permettre de mieux accomplir sa mission’’.

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a par ailleurs confirmé que le volume global des ressources allouées à l’ANSD s’élève à 6 milliards 300 millions de francs CFA.

Amadou Hott ajoute que ce budget sera revu à la hausse, avec l’investissement prévu pour ‘’le recensement national de l’élevage et de l’agriculture, dans une perspective de revoir la structure des comptes nationaux et du PIB, le produit intérieur brut’’.

Les crédits de paiement prévus pour le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, pour l’année prochaine, s’élèvent à 31 milliards 882 millions 581 mille 584 francs CFA.

Le montant des autorisations d’engagement est de 92 milliards 327 millions 581 mille 584.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici