Le Real Madrid bat l’Inter in extremis grâce à Camavinga et Rodrygo

0 0

Le Real Madrid, dominé par l’Inter Milan et qui s’en est remis longtemps à un très bon Courtois, l’a emporté à la dernière minute à San Siro grâce à un but de Rodrygo, servi par Camavinga (1-0).

Le match : 0-1
La victoire inespérée du Real Madrid face à l’Inter Milan à San Siro s’est jouée dans la dernière minute, grâce aux remplaçants, avec un but de Rodrygo, et une passe d’Eduardo Camavinga (1-0-89e).

Et c’est un petit miracle pour l’équipe de Carlo Ancelotti, dominée lors de cette rencontre, même si les Madrilènes ont quand même moins subi en seconde période. Avec Eden Hazard sur le banc et qui n’est même pas entré, le projet de jeu était d’abord de bien défendre et ce plan initial n’aurait pas tenu sans un très bon Thibaut Courtois. Le gardien belge a multiplié les arrêts décisifs face à Edin Dzeko (9e, 43e, 54e) ou Lautaro Martinez (19e).

Dans ces conditions, les attaquants madrilènes, dont Karim Benzema, ont eu du mal à exister. Mais les Italiens se sont peu à peu éteints en seconde période. Vinicius, très remuant sur la fin et bien servi par « KB9 », avait déjà fait une frayeur à San Siro avec un tir contré in extremis par Skriniar (87e). Et à la 89e minute, ce sont donc deux remplaçants, Rodrygo, bien servi par Camavinga, qui ont donné la victoire aux Merengue sur une action superbe. Le Real rejoint en tête du groupe D l’équipe surprise, Sheriff Tiraspol, qu’il recevra lors de la prochaine journée (28 septembre).

Les joueurs : Rodrygo-Camavinga, remplaçants décisifs
Déjà buteur le week-end dernier face au Celta Vigo en Liga (5-2), le Français Eduardo Camavinga, entré à la place de Modric (80e), s’est illustré avec une passe décisive cette fois. Et c’est Rodrygo, entré lui à la 66e, qui a marqué le but de la victoire (1-0, 89e). Tout a été superbe sur cette action. Sur la gauche, Camavinga a d’abord servi Valverde, qui lui a remis le ballon en cloche dans la profondeur. L’international français, sans contrôle et de volée, a servi Rodrygo qui a marqué lui aussi de volée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.