Le Sames suspend son mot d’ordre et demande à sensibiliser le Garde des sceaux

0 6

Le Sames a suspendu son mot d’ordre de grève à cause du Magal de Touba. Mais en revanche, demande à rencontrer le Garde des sceaux et les magistrats pour les sensibiliser sur la particularité de l’exercice de la médecine au Sénégal.

Après des jours de tension, c’est le temps de l’accalmie. Le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (Sames) a décidé de suspendre sa grève enclenchée après l’arrestation d’un gynécologue et de deux autres agents de santé à la suite de l’accouchement de Mamy Doura Diallo à Kédougou.

« Cependant, compte tenu des besoins de la couverture sanitaire du Magal de Touba et sensible à l’appel de la ministre de la Santé et de l’action Sociale, le Sames suspend son mot d’ordre de grève », explique le syndicat. Il s’est réuni ce vendredi en Ben extraordinaire élargi aux secrétaires généraux de zones et sections, au Comes et à l’Association des internes et anciens internes du Sénégal, pour évaluer son mot d’ordre de grève.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.