Le taux de prévalence des mariages précoces (33%) au Sénégal

0 9

Le taux de prévalence des mariages précoces (33%) reste encore élevé au Sénégal, malgré les efforts fournis par le gouvernement. Raison pour laquelle, il est urgent d’harmoniser les textes législatifs nationaux avec les conventions internationales, en vue du relèvement de l’âge du mariage à 18 ans, soutient la députée Juliette Paule Zingan.

«Cette prévalence, même si elle a connu une baisse, reste élevée, au regard des efforts fournis par le gouvernement au niveau national», a-t-elle souligné, à l’ouverture, à Kaffrine, d’un forum de plaidoyer des parlementaires en faveur du relèvement de l’âge du mariage de la jeune fille à 18 ans.

Le Fonds des Nations Unies pour la population et la Direction du développement du capital humain du ministère de l’Economie ont pris part au forum. Juliette Paule Zingan a rappelé qu’au Sénégal, les articles 108 et 111 du Code de la famille fixent l’âge légal du mariage à 16 ans pour les femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.