L’enseignement supérieur perturbé à partir de mercredi, voici la raison

0 13

L’enseignement supérieur sera de nouveau perturbé à partir de mercredi prochain. Le Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur (SAES), après plusieurs alertes, décrète un mot d’ordre de débrayage de 48 heures.

« Le Secrétariat National (SN) du SAES s’est réuni le samedi 06 novembre 2021 au niveau de son siège. Une rencontre qui a vu la participation des coordonnateurs des différents campus et des membres du Bureau National », informent les responsables dudit syndicat à travers un communiqué.

Ce dernier fustige, l’inertie et le dilatoire du gouvernement sur l’ensemble des points de revendication et plus particulièrement sur la finalisation et l’adoption des textes de gouvernance des universités. Le Saes dénonce également « le harcèlement fiscal sur les budgets des universités publiques qui arrivent à peine à couvrir les dépenses de fonctionnement et plus particulièrement le blocage des comptes de l’Université Gaston Berger par les services fiscaux. » Et, « demande aux militants de surseoir à toutes les activités pédagogiques et administratives y compris les formations payantes. »

Les Assemblées générales (AG) de campus seront convoquées par les coordinations durant la période de débrayage prévu à partir du mercredi 10 Novembre 2021, peut-on lire dans le communiqué, selon Xibaru.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.