Les ânes et chevaux se meurent dans le monde rural

0 17

Dépassé et surpris par l’ampleur des pertes de 4000 ânes et chevaux en deux semaines, le gouvernement veut interdire les loumas ou marchés hebdomadaires pour sauver les 430mille animaux restants dans le monde rural

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.