Accueil Actualités Les attaques de Woré Sarr

Les attaques de Woré Sarr

Les débats sur le vote de budget du ministère de la Justice se poursuivent à l’Assemblée. Prenant la parole, la député du Parti démocratique sénégalais (Pds), Woré Sarr a invité le ministre de la Justice à lui répondre sur une préoccupation. « Lors d’une visite à la prison de Rebeuss, vous avez dit que les détenus vous ont applaudi. Vos prédécesseurs Sidiki Kaba et Ismaïla Madior Fall n’ont pas eu ces honneurs. Donc, qu’est-ce que vous avez fait pour métier cela ? ».
Dans un autre registre, elle s’est exprimée sur la violence faite aux femmes surtout les violences conjugales. « Nous sommes plus en sécurité dans les maisons, les écoles, les marchés en autres. Malgré le durcissement des peines de pédophilie et viol, l’Etat doit penser à ces problèmes. De plus, je suis contre l’avortement médicalisé. C’est la raison pour laquelle, je sollicite une sanction sévère pour les cas d’inceste à l’encontre des coupables d’inceste qu’ils soient le père ou le frère de la victime », a-t-elle jugé.
« Je ne cesserai jamais de déplorer l’attitude de Henry Grégoire Diop »
 Toujours dans son argumentaire, la députée de renseigner : « Je ne cesserai jamais de déplorer l’attitude de Henry Grégoire Diop. Nous, au Parti démocratique, on ne jure que sur lui. Aujourd’hui, nous n’avons plus de ses nouvelles. Sur une liste de 25, seul Karim est victime de la justice sénégalaise. Il a été emprisonné et exilé ».
Pour finir, Wory Sarr argue : « Monsieur le ministre, je vous demande c’est quoi un non-lieu ? Aïda Ndiongue a bénéficié de cette décision et depuis, elle continue à réclamer ses bijoux et son argent ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici