« Les casseurs n’ont pas leur place ni a l’école, ni a l’Université » Macky Sall.

« Par effet de mimétisme, des élèves se permettent, dans des « challenges » insensés, de s’attaquer à des enseignants et au personnel d’encadrement et de détruire des infrastructures scolaires. Je voudrais réitérer ici ma ferme condamnation de ces actes totalement inacceptable.

Chacun doit savoir que l’école n’est ni un champs de bataille, ni une scène pour gladiateurs. L’école doit à tout prix garder sa vocation d’espace de diffusion du savoir, de fraternisation socialisante et de construction citoyenne.
Les casseurs, ceux qui s’adonnent à la triche, à la violence et aux actes d’incivisme, n’ont leur place ni à l’école ni à l’Université. Pour autant qu’ils soient minoritaires, nous ne devons pas laisser pousser la mauvaise graine. C’est pourquoi j’appelle à une mobilisation générale pour une observance plus rigoureuse de la discipline dans l’école. L’Etat y veillera.

Messieurs les ministres en charge de l’éducation, tous grades confondus, je vous engage incessamment à faire respecter à tous les niveaux, d’autorité, les règles disciplinaires qui régissent la vie à l’école. Il y va de la sauvegarde de notre bien commun et de l’avenir de la nation », a dit le chef de l’Etat hier lors de la remise des prix du Concours général 2021.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp