Les impactés du TER (toujours) en ordre de bataille

0 32

Les impactés du Train express régional (TER), qui voulaient organiser une marche pour dénoncer les lenteurs de l’affection de leurs terrains, ont été finalement stoppés par le préfet de Pikine qui a interdit la procession. Mais, rapporte L’AS, ils ont été reçus par le gouverneur de la région de Dakar.

À l’issue de la rencontre, arborant des brassards rouges, les impactés du TER ont tenu un point de presse pour exprimer leur mécontentement. Selon eux, malgré la promesse du chef de l’État, ils attendent toujours leur site de recasement. Ils promettent de se faire entendre dans les prochains jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.