Les retraités crient leur ras-le-bol

0 1

Dans la rue ce samedi 9 octobre, entre la Place de la Nation (ex-Obélisque) et le rond-point Rts, les retraités du Sénégal ont dénoncé la gestion jugée nébuleuse de l’institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES), entre autres maux.

« On est maltraité par les dirigeants de l’IPRES, qui sont principalement Mamadou Racine SY, qui est le PCA, et les responsables à la Direction. Ce qu’on veut, c’est très simple, d’abord, la réforme des textes de l’IPRES qui datent de 1958, au temps du Général de Gaulle », campe leur président et porte-parole du jour. Dembélé Diop de poursuivre : « ensuite, c’est la prise en charge des retraités, on n’arrive pas à se soigner.

Arrivés à l’hôpital, on nous dit que l’IPRES leur doit de l’argent. Alors qu’ils débloquent tous les ans quatre milliards rien que pour les médicaments. » D’où la revendication portant sur le 3e point qui est l’audit financier : « on doit savoir comment roule l’IPRES », enchaîne, dans ce sillage, Diop. (Avec Seneplus)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.