Les tristes révélations du mari de Mamy Doura Diallo : « Mon fils était en vie…»

0 11

Le mari de la femme décédée en couches à l’hôpital de Kédougou, est dans tous ses états. « Mon enfant était en vie, ils l’ont tué et ils ont tué ma femme. Chaque fois qu’ils font des bêtises, ils se protègent au sein de leur corps. Le gynécologue m’a dit que l’enfant respirait et qu’ils allaient le sauver. J’ai aperçu mon fils. Mais ils l’ont tué par erreur, c’est ça la vérité. Ensuite, ils l’ont mis dans un bocal, récupéré par Makalou, un technicien de surface », a-t-il dit.

Malick Cissé ne décolère pas. « Quand j’ai dit à l’anesthésiste qu’ils ont tué ma femme et mon enfant, il était en larmes. Il ne pouvait même plus parler car il sait très bien ce qui s’est passé. Le gynécologue était paniqué. Ils ont fait leur bêtise et exercent un chantage sur la justice. Moi, je vais parler. Je vais parler car ils ont bousillé ma famille. Et qu’ils arrêtent de dire qu’exercer à Kédougou c’est un sacrifice. Ils n’ont qu’à rester à Dakar ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.