Accueil Actualités Licenciement abusif de Mme Croquette : Yakham Mbaye dans la tourmente

Licenciement abusif de Mme Croquette : Yakham Mbaye dans la tourmente

C’est sans doute le ton le plus dur, parmi toutes les organisations du quotidien national ‘’Le Soleil’’ contre le directeur général Yakham Mbaye. Le Syndicat des travailleurs libres du ‘’Soleil’’ (Stls) n’y est pas allé de main morte.
«En cette période exceptionnelle d’état d’urgence, où la nation toute entière est préoccupée par la guerre contre la Covid-19, M. Mbaye, lui, a fait prétexte de la pandémie pour assouvir son vieux projet machiavélique de licencier Mme Croquette, Fatou Ly Sall», fulmine le syndicat.
Pour cette formation syndicale, Yakham Mbaye se signale ‘’encore une fois’’ par un abus d’autorité sur les agents du ‘’Soleil’’. Après un bref résumé des faits, le syndicat en conclut que l’histoire des symptômes et de l’état grippal n’étaient, en réalité, qu’un alibi pour se débarrasser de Mme Croquette.
«Ne dit-on pas que ‘’qui veut tuer son chien l’accuse de rage’’ ?». Pour réussir son sinistre plan de liquidation de la dame, le directeur général a ordonné à ses services de ne pas accepter le certificat médical de notre collègue, déposé par l’entremise du coordonnateur du collège des délégués, M. Oumar Ndiaye», dénonce les syndicalistes affiliés à la Cnts/Fc.
Le syndicat exprime ainsi sa solidarité à Mme Croquette et lui apporte un soutien indéfectible. Il exige son rétablissement ‘’sans délai, ni condition’’, la seule voie envisageable aux yeux des syndicalistes, pour permettre à la dame de recouvrer sa dignité et laver son honneur «bafoués par un directeur général sans scrupule, ni aucune considération pour les travailleurs».
Maty Thiome Diallo (Sg adjointe) et ses camarades invitent d’ailleurs le Synpics/Soleil à faire bloc avec eux pour obtenir l’annulation de la décision de licenciement. Une initiative qui, selon le syndicat, vise, au-delà du cas Mme Croquette, à défendre «l’intérêt supérieur des travailleurs, afin de mieux veiller à la préservation du quotidien national (…) devant un Dg condescendant et destructeur de l’acabit de M. Yakham Mbaye».
Outre le cas Mme Croquette, les syndicalistes attendent également du directeur général ainsi que du directeur de l’administration, Abdoulaye Ly, qu’ils présentent leurs excuses à Moustapha Lo, beau-frère de Moustapha Guirassy à qui il a été demandé de rester à la maison, après que l’ancien ministre a révélé sa maladie. Pour le syndicat, Lo a été «injustement stigmatisé et faussement accusé de présenter des symptômes au coronavirus».
Une attitude qui, selon le syndicat, s’inscrit dans la logique de gestion tyrannique de Yakham Mbaye.  «Le Stls/Fc ne peut accepter les dérives autoritaires persistantes du Dg du ‘’Soleil’’. Notre syndicat condamne sans réserve cette énième forfaiture qui vient allonger la triste série de licenciements abusifs et les harcèlements ayant poussé certains travailleurs du ‘’Soleil’’ à la démission», se désolent les syndicaliste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici