Accueil Actualités Liga : Le Real Madrid enchaîne face à l’Athletic

Liga : Le Real Madrid enchaîne face à l’Athletic

Sur la pelouse du Stade Alfredo Di Stefano, le Real Madrid s’est imposé sur le score de 3-1 face à l’Athletic. Karim Benzema s’est offert un doublé.

Trois jours après sa victoire dans le derby de la capitale seulement, la formation de Zinedine Zidane avait un nouveau match de Liga. Un duel face à l’Athletic, comptant pour la 19e journée de Liga et joué en avance puisque les deux équipes disputeront la Supercoupe d’Espagne en janvier prochain, date à laquelle était initialement prévue la rencontre. Du côté de Madrid, tout est rentré en ordre après cette belle semaine, avec trois victoires, une première place de groupe en Ligue des Champions et un succès convaincant contre le voisin et ennemi colchonero. Pour ce match, Zinedine Zidane sortait l’artillerie lourde : le même onze que samedi, avec Fede Valverde qui remplaçait le suspendu Casemiro. Vinicius Junior et Lucas Vazquez accompagnaient donc Benzema devant. En face en revanche, ça ne se passait pas aussi bien, avec une équipe basque qui végète en deuxième partie de tableau. Menacé, Gaizka Garitano se passait notamment d’Iker Muniain et d’Asier Villalibre, pourtant en forme ces derniers temps.

La rencontre démarrait sur un rythme plutôt calme. Les deux équipes laissaient clairement comprendre qu’elles n’allaient pas se découvrir, et on assistait donc surtout à des offensives assez timides d’une part et d’autre. La première vraie situation de la partie était à mettre sur le compte de Williams, qui, après un une-deux avec De Marcos, ouvrait trop son pied dans la surface et ne cadrait pas (13e). Et ça allait très vite se compliquer pour les Leones, puisque dans la foulée, Raul Garcia écopait d’un deuxième jaune suite à une faute sur Kroos et était expulsé, laissant son équipe à dix. Dès lors, l’Athletic a adopté une posture encore plus défensive.

Les Madrilènes ont eu du mal

Karim Benzema et Fede Valverde parvenaient à créer un peu danger, mais de façon globale, Unai Simon vivait une soirée plutôt tranquille, bien protégé par deux lignes compactes devant lui. Le Real Madrid avait du mal à attaquer, à l’image de cette tentative lointaine un peu désespérée de Vinicius Junior, bien au-dessus du cadre (35e). Il y avait aussi du déchet technique des deux côtés. Pas forcément surprenant côté basque, mais du côté merengue, on était à des années lumières des deux dernières rencontres dans le contenu. Simon devait tout de même sortir une belle intervention devant Vinicius, à bout portant (41e), alors que Valverde, à la retombée d’un centre de Mendy, ne cadrait pas. Et dans le temps additionnel de la première période, Vinicius Junior jouait en retrait pour Toni Kroos qui expédiait un missile à ras de terre, à quelques centimètres du poteau droit du portier basque (1-0, 45+2). La délivrance.

Le Real Madrid avait donc fait le plus dur… Mais les Madrilènes allaient être cueillis à froid au retour des vestiaires. Côté droit, Oscar de Marcos décalait pour Capa. Après une première frappe contrée par Courtois, le latéral basque parvenait à pousser le ballon au fond à la deuxième tentative (1-1, 52e). Une égalisation suite à laquelle les locaux ont eu du mal à réagir, si ce n’est cette frappe lointaine de Kroos, trop axiale cette fois (64e). Les Blancos multipliaient les centres, jusqu’à ce que cette tactique s’avère enfin payante. Carvajal mettait le cuir sur le crâne de Benzema, qui le dans les cages à merveille (2-1, 74e). L’ancien de l’OL signait son doublé en fin de rencontre, à la conclusion d’une belle action collective (3-1, 90e+2), suite à une intervention salvatrice de Courtois. Avec les trois points, le Real Madrid revient à auteur de la Real Sociedad (leader) et de l’Atlético (deuxième), même si les Colchoneros comptent deux rencontres de moins.

Infosrewmi avec footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici