Accueil Actualités Ligue 1 : Marseille assure l’essentiel face à Dijon

Ligue 1 : Marseille assure l’essentiel face à Dijon

L’OM s’est imposé face à Dijon, ce dimanche, en clôture de la 31e journée de Ligue 1 (2-0). Au terme d’un match assez décevant, les joueurs de Jorge Sampaoli ont fait la différence sur deux coups de pied arrêtés face à la plus mauvaise équipe du championnat.

Le Vélodrome réussit bien à Jorge Sampaoli jusqu’à présent. Un mois après son arrivée, l’entraîneur de l’OM compte désormais trois victoires en trois matchs dans son nouveau jardin. Après avoir battu Rennes (1-0) et Brest (3-1), son équipe s’est imposée face à Dijon, ce dimanche, en clôture de la 31e journée de Ligue 1 (2-0). De quoi effacer le revers concédé à Nice juste avant la trêve (3-0).

Pour leur retour en championnat, les Marseillais ne se sont pas fait piéger par la lanterne rouge. Malgré une entame poussive et un jeu peu séduisant, les Phocéens ont réussi à percer la muraille bourguignonne. Et ils peuvent remercier Leonardo Balerdi. Le défenseur argentin est venu claquer une tête rageuse au premier poteau sur un corner de Dimitri Payet. Pour ouvrir le score juste avant la pause.

De quoi récompenser la domination territoriale de l’OM. Organisés en 3-5-2, les Marseillais ont privé leurs adversaires du ballon. Sans toutefois parvenir à se montrer dangereux face à la plus mauvaise équipe du championnat, déjà quasiment reléguée en Ligue 2. Aligné sur l’aile gauche, Luis Henrique n’a pas réussi à se montrer. Au contraire de Pol Lirola. Placé très haut dans son couloir droit, l’Espagnol prêté par la Fiorentina a posé pas mal de soucis à la défense de Dijon. Avec de nombreux appels et plusieurs centres bien ajustés.

Dans la roue du RC Lens
Son caviar pour Payet aurait dû se transformer en passe décisive, mais le meneur de jeu s’est raté seul face au but, en envoyant sa frappe du gauche au-dessus (53e). Avant de manquer une autre grosse occasion sur une ouverture d’Arkadiusz Milik (60e). Au final, le n°10 s’est bien rattrapé en déposant un coup franc sur la tête d’Alvaro Gonzalez, qui a marqué avec l’aide involontaire de Bruno Ecuele Manga (79e).

Grâce ce succès minimaliste, obtenu sur deux coups de pieds arrêtés, Marseille grimpe à la 6e place du classement. Avec 3 points d’avance sur le Stade Rennais, tenu en échec à Reims plus tôt dans la journée (2-2). Les partenaires de Steve Mandanda sont juste derrière Lens et peuvent croire à une qualification européenne. Il faudra pour ça confirmer cette victoire sur la pelouse de Montpellier, samedi prochain (21h). En élevant si possible le niveau de jeu. Pour le DFCO, en revanche, ça sent plus que jamais la descente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici