Accueil Société Linguère : Les populations de Warkhokh s’opposent à l’affectation de leur infirmière...

Linguère : Les populations de Warkhokh s’opposent à l’affectation de leur infirmière chef de poste

Les populations de la commune de Warkhokh, à majorité des femmes, ont organisé samedi 26 mai une marche pour dénoncer l’affectation de l’infirmière chef de poste de leur localité, Ndèye  Fatou Gaye, nouvellement mutée au Ranch de  Dolly.

Selon Saliou Top, porte-parole des marcheurs, la nouvelle de l’affectation de l’agent de santé est tombée tel un couperet. « On s’est réveillé un beau jour et les autorités sanitaires décident d’affecter notre infermière chef de poste, raconte-t-il. Nous jugeons cette décision inopportune car notre infirmière fait bien son travail et elle est bien appréciée par les populations de la commune. Nous voulons qu’elle continue de diriger l’institution sanitaire. »

Partis du poste de santé, les manifestants ont terminé leur marche devant la mairie de la localité en scandant : « Nous disons non à la mutation de notre infirmière ! ».

Auparavant, ils ont tenté d’empêcher la tenue de la passation de service entre l’infirmière Ndèye Fatou Gaye et son remplaçant, en occupant les locaux du poste de santé. Mais grâce à l’intervention rapide de la gendarmerie de Linguère, les manifestants ont vidé les lieux, ce qui a permis la passation du témoin.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici