Louga : après Astou Sokhna, une autre jeune femme décède en donnant la vie

0 14

Alors que les habitants de Louga n’ont pas encore fini de pleurer la mort d’Astou Sokhna, voici qu’une autre affaire similaire défraie la chronique.

En effet, les faits se sont déroulés vendredi tard dans la soirée. Penda Sall une jeune dame au terme de sa grossesse, est décédée par hémorragie massive après avoir mis au monde un nouveau-né.

A cause de la grève des sages-femmes, les proches de Penda Sall ont été contraints de l’évacuer à l’hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye.

Assistée par le personnel soignant, elle a finalement pu accoucher.  Seulement, elle s’est mise à saigner abondamment.

Dépassés et épuisés, les responsables du dispensaire étaient obligés de l’évacuer dans une clinique privée située au quartier « ancienne route ».

Après consultation, la gynécologue très décidée de la sauver a fait appel aux responsables de la banque de sang de l’hôpital régional. Seulement, celle-ci ne disposait que d’une poche du groupe sanguin demandé (Groupe B).

Une ambulance a été dépêchée pour aller récupérer des poches de sang à l’hôpital régional de Saint-Louis qui en disposait.

Malheureusement, quelques minutes après le retour du chauffeur, la jeune femme a perdu la vie pendant que la blouse blanche lui faisait les perfusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.