Macky Sall décore 8 militaires blessés

0 58

Au total, huit (08) militaires blessés gravement ont été décorés par le chef suprême des armées, hier, lors de la Journée des forces armées, rapportent Libération et Le Témoin.

Il s’agit de l’adjudant Amadou Bâ, engagé dans l’opération «Gabou» en Guinée-Bissau. Il avait reçu des éclats de roquettes anti-personnel lui ayant occasionné une plaie traumatique de la jambe gauche. Gora Ndiaye, lui, engagé dans le cadre de l’opération du secteur Nord-Sindian, a vu son véhicule sauter sur une mine. Un accident qui lui a occasionné une fracture au niveau du tibia.

Le soldat Mame Ibou Mané s’est, lui, blessé lors d’une mission de sécurisation au sud du village de Mbissine en Casamance. il a marché sur une mine antipersonnel, dont l’explosion a occasionné des blessures ayant entrainé l’amputation de sa jambe droite au niveau du genou. Décoré par le chef de l’État, le soldat Dibocor Séne a sauté, de retour d’une mission de reconnaissance à Sikoum, sur une mine anti-char. Un accident qui lui vaut une amputation de sa jambe gauche.

Quant à Samuel Corréa, de retour d’une mission de reconnaissance de la position de Sikoum, son véhicule a également sauté sur une mine anti-char. Une explosion qui lui a causé une fracture ouverte du fémur droit. Également décoré, le sergent-chef Souleymane Loum a marché, accidentellement, sur un engin explosif, occasionnant l’amputation traumatique de sa jambe gauche. De même que son camarade d’armes Abdoulaye Diémé. Lors d’une opération de sécurisation à Bouniak, il a reçu une balle qui lui a fait perdre sa main droite.

Distinqué à son tour, le soldat Mamadou Bâ a reçu une balle à l’abdomen lors d’une contre-offensive ennemie vigoureusement repoussée par l’Armée dans les localités de Bouniak, Bagame et Ahinga en Casamance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.