Malaise au ministère de la Justice : Le directeur des Droits humains démissionne

Le directeur des droits humains au ministère de la Justice a quitté ses fonctions depuis le 23 décembre dernier, pour convenance personnelle. Mais, selon les informations de la Rfm, Mbaye Babacar Diop a démissionné suite à un désaccord avec le garde des Sceaux, Me Malick Sall.

A l’origine un souci budgétaire

Depuis sa nomination, le directeur des droits humains a des problèmes pour exercer la plénitude de ses fonctions à cause de soucis budgétaires. Ses dotations sont souvent coupées ou ponctionnées pour financer la lutte contre le coronavirus. Pis, rapportent nos confrères, son budget servirait à financer les activités politiques du ministre de Justice.

L’intéressé confirme

L’intéressé a confirmé l’information en consentant juste à souligner que «c’est par convenance personnelle». Sans entrer dans les détails. Expert en relations internationales, il a été nommé à ce poste en remplacement du magistrat Mous­­tapha Kâ, limogé de la tête de la direction des Droits humains à la suite de l’évocation de l’affaire Karim devant le Conseil des droits de l’Homme de l’Onu qui avait fait beaucoup de bruit.

Source : Senego

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp