Accueil Actualités Malaise entre frères d’armes à Touba : Le policier menotté par les...

Malaise entre frères d’armes à Touba : Le policier menotté par les gendarmes :“Dieu merci, je n’étais pas armé. Sinon, j’allais tirer sur eux”

On se croirait dans un film de science fiction tellement l’affaire a fait grand bruit au niveau de la cite religieuse de Touba, renseigne le journal Observateur. En effet c’est u après-midi très chaud que le policier M.Samb a vécu sur la route de Darou Mouhty à hauteur de l’intersection qui mène vers les Hlm Sokhna Mai.

C’est suite à un conflit de compétence sur la zone que huit pandores se sont acharnés sur ce policier. Ce dernier a été brutalisé comme un mal propre.La scène s’est passée hier jeudi 23 avril 2020 .Le policier M.Samb est un élément du Commissariat de Janatou Mahwa.

Son seul tort a été de suivre les instructions de sa hiérarchie qui lui a intimé de se pointer à l’entrée de Touba sur l’axe menant à Darou Mouhty. Il n’en fallait pas plus pour qu’une vive altercation l’opposa aux gendarmes de la brigade de Touba Belel présents sur les lieux. Le tension monta d’un cran.

Le policier bat en retraite et appelle le commandant du corps urbain, Ibrahima Diop qui lui ordonne de quitter illico presto les lieux. Mais c’est sans compter avec les huit pandores qui parviennent à le menotter avant de le jeter comme un mal propre dans leur véhicule. Le malheureux policier sera ensuite conduit à la brigade de Touba Belel où il a été gardé en à vue.

Il a dû son salut à l’intervention rapide du commissaire divisionnaire, Bachirou Sarr et de son adjoint. Ces derniers sont venus le tirer des griffes des gendarmes. Dans tous ses états, le policier Samb qui s’estime humilié devant des civils indique que le commandant de la gendarmerie qui ordonné à ses élément pour le menotter a été indécent.

Et d’ajouter : “Dieu merci, je n’étais pas armé. Sinon, j’allais tirer sur eux”.Ce qui jette encore de l’huile sur le feu des relations déjà exécrables entre la Police et la Gendarmerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici