Mali : le célèbre chroniqueur Ras Bath enlevé chez lui, dans la nuit du lundi

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans la nuit du lundi 21 décembre. Le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath a été enlevé à domicile, aux environs de 20h, par deux hommes armés qui se seraient présentés comme étant des éléments de la Sécurité d’Etat.
« C’est avec une grande stupéfaction que le groupe Renouveau a appris la nouvelle de l’enlèvement de Mohamed Youssouf Bathily, animateur de l’émission “Grands dossiers” sur Renouveau FM », s’est indignée la direction du Groupe Renouveau dans un post sur les réseaux sociaux. Indiquant ne pas savoir les raisons de cet enlèvement, le groupe Renouveau appelle ses auditeurs et téléspectateurs à se mobiliser pour la libération immédiate et sans condition de Ras Bath.
A l’annonce de l’enlèvement de Ras Bath, plusieurs militants du Collectif de Défense de la République (CDR), mouvement politique dirigé par le chroniqueur, se sont rassemblés tard dans la nuit, pour tenter de le localiser et éventuellement le faire libérer. Aux dires de Boubacar Yalcoué, l’un des leaders du CDR, « aucune nouvelle » sur qui et où est détenu leur camarade. Des actions d’envergure auront lieu dès ce mardi 22 décembre pour en « savoir davantage », a-t-il déclaré dans une courte vidéo.
Inquiétude des faîtières…
L’enlèvement de Ras Bath intervient au lendemain d’une conférence de presse animée, ce dimanche 20 décembre, par les faitières de la presse pour dénoncer la volonté manifeste des autorités de la transition de restreindre les libertés fondamentales notamment la liberté de la presse. L’Union des Radios et Télévisions Libres du Mali (URTEL) a réagi à l’enlèvement de Ras Bath. Son président Bandiougou Danté demande « aux autorités de tout mettre en œuvre pour le retrouver sain et sauf ».
Autre inquiétude. Elle a été exprimée par Abdoul Madjid Thiam, représentant par intérim de Reporters sans frontières (RSF) au Mali. « Nous attirons l’attention des ministres de la Communication et de la Justice sur l’arrestation pour une destination inconnue de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath », a-t-il affirmé. Abdoul Madjid Thiam demande aux deux ministres de « s’investir pour rapidement clore cet incident », et rappelle aux autorités que le Mali est un Etat de droit.
Source : Maliweb.net

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp