Mali : Les FAMA se seraient basées sur des renseignements donnés par l’épouse de Kouffa pour mener des offensives

0 8

Au Mali, plus de 6 soldats ont été tués ce dimanche dans trois attaques simultanées de groupes djihadistes contre des camps militaires à Sévaré, Baphi, et Niono et qui ont utilisé des « véhicules kamikazes bourrés d’explosifs ». Les assauts ont fait une trentaine de blessés et 11 morts chez les djihadistes. Des attaques revendiquées par la Katiba en représailles à des massacres qu’il y a eu dans différentes zones et perpétrées par l’armée Malienne.

La dernière en date est celle de Moura pour laquelle la justice militaire malienne a annoncé, mercredi 6 avril, l’ouverture d’investigations. En effet, des témoignages ont fait état de l’exécution en masse de civils par des soldats maliens et des combattants étrangers.

Sur le plateau de France 24, le journaliste spécialisé Wassim Nasr a fait des révélations. Selon lui en effet, l’armée Malienne s’était basée sur des renseignements donnés par la femme préférée d’Amadou Kouffa, le chef de la Katiba Macina, un groupe affilié à Ansar Dine, détenue depuis plusieurs semaines. En effet, selon le journaliste, elle aurait donné quelques indications sur les lieux où Kouffa numéro deux du GSIM pourrait être, ce qui a initié cette offensive de l’armée malienne qui a été suivi de massacre. Le groupe privé Wagner est réputé pour ses méthodes fortes sur le théâtre des opérations.

Hier un communiqué de JNIM indiquait qu’un mercenaire Russe de Wagner avait cependant été capturé dans la région montagneuse de Ségou…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.