Accueil Actualités Mamadou Lamine Diallo à Karim Sall: «Rendez…aux Sénégalais leurs gazelles Oryx»

Mamadou Lamine Diallo à Karim Sall: «Rendez…aux Sénégalais leurs gazelles Oryx»

La question des gazelles Oryx transférées de la réserve de Ferlo vers la ferme privée du ministre de l’Environnement s’est invitée à l’Assemblée. Toussaint Manga, Mame Diarra Fam, Mamadou Lamine Diallo entre autres ont demandé au ministre de l’Environnement et du développement durable (Edd), ce qui s’est vraiment passé avec ces animaux chèrement payés par l’Etat du Sénégal. «Ces Oryx ne vous appartiennent pas. Depuis 2016 (nouvelle Constitution), les ressources naturelles appartiennent au peuple. Ces animaux appartiennent au peuple sénégalais», a vociféré Mamadou Lamine Diallo, s’adressant à Abdou Karim Sall. Pour Mame Diarra Fam, la véritable question dans cette affaire, est de savoir comment Abdou Karim Sall a pu tronquer la procédure pour bénéficier des animaux appartenant à l’Etat du Sénégal. Pis, concernant celles mortes, la député libérale a demandé au ministre si les animaux ont été mangés et par qui. Toussaint Manga dira, pour sa part, qu’Abdou Karim Sall n’avait pas le droit de s’approprier le bien public. Le président du groupe «Liberté et Démocratie», Serigne Cheikh Mbacké Bara Doli, a fait plus dans la raillerie. En effet, le député de Touba s’est dit ne pas être surpris par l’attitude de Abdou Karim Sall tant, dans le passé, lors de son passage à l’Agence de régulation des télécommunications et Postes (Artp), il a laissé des casseroles.

«Je suis très l’aise sur cette question des Oryx. Je peux vous assurer que rien d’irrégulier ni d’illégal engageant ma responsable n’a été fait. Le ministre de l’Edd que je suis, ne peut souhaiter la mort d’une souris a fortiori, d’une antilope», a répondu Abdou Karim Sall à ses pourfendeurs estimant que cette question est définitivement bouclée. «Je considère que ce débat sur les Oryx est définitivement clos», a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici