Manifestants tués : Paby Mané de Bignona rallonge la liste macabre

0 3

La localité de Bignona enregistre sa 4e victime, suite aux manifestations pour la libération de Sonko, rapporte L’Observateur.

Agé de 19 ans, Cherif Abdoulaye Mané dit Paby, qui  a été atteint par balle perdue, a finalement rendu l’âme, dans la nuit du mardi 16 mars 2021.

Elève en classe de 3e au Cem Aoune Sané, il était hospitalisé, depuis vendredi, dernier dans les services de réanimation de l’hôpital de Ziguinchor.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.