Marche du 28 Juin : Le G7 convoqué à la police de Dieuppeul

0 11

Le Groupe des 7 Syndicats (G7) du secteur de l’Education est convoqué ce mardi à 16h à la police de Dieuppeul pour les besoins de l’enquête de la marche nationale prévue ce vendredi 28 juin 2019. En effet, le G7 a décidé de manifester pour dénoncer les propos tenus par le Président Macky Sall le 1er mai dernier. Mais aussi de faire en sorte que le pouvoir d’achat des fonctionnaires du Sénégal soit acceptable.

Contacté par Seneweb, le Secrétaire général (Sg) du G7, Abdou Faty précise que «la marche n’a rien à voir avec le pétrole et le gaz. Parce qu’elle a été programmée depuis le mois de mai. Nous sommes convoqués ce soir à la police de Dieuppeul pour les besoins de l’enquête». Abdou Faty, ajoute que la marche est une réponse par rapport aux propos tenus par Macky Sall disant qu’il ne peut rien faire pour les travailleurs.

C’est pourquoi, le G7 compte dénoncer avec la dernière énergie les propos. Mais aussi, dénoncer le fait que le gouvernement n’a pas continué le monitoring sur le système de rémunération propre à l’ensemble des agents de la Fonction publique. Au delà des enseignants, c’est l’ensemble des agents de la Fonction publique, agents de nettoiement, de la Santé, du Sytjust, du trésor etc. qui seront à la marche.

Le Sg du G7 renseigne que la marche est aussi une occasion pour apporter leur solidarité aux anciens fonctionnaires qui, pour des raisons ou d’autres, ont vu leur société liquidée et qui aujourd’hui sont dans la misère, parce que l’Etat refuse de régler le passif social. « Il faudrait que l’Etat règle le passif social », a fait savoir Faty. Selon lui, « Quelqu’un qui gouverne à le devoir de trouver des trucs et astuces pour régler la demande sociale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.