Marie de Dakar : Guy Marius Sagna se prononce pour la première fois sur sa nomination

0 5

Ce dimanche, le secrétaire administratif du Front pour une Révolution Anti-impérialiste, Populaire et Panafricaine, (Frapp France Dégage), Guy Marius Sagna, dans un post, est revenu sur sa nomination par Barthélémy Dias comme conseiller technique en charge des affaires sociales et de la réinsertion à la mairie de Dakar.

Mais aussi, il n’a pas manqué de tirer sur le président Macky Sall et les conseillers APR de la ville de Dakar.

 

Texte in extenso :

Je suis sûr que beaucoup de Sénégalais ne comprennent pas pourquoi le président Macky Sall et les conseillers APR de la ville de Dakar n’arrivent pas à supporter ma nomination par Barthélémy Dias comme conseiller technique en charge des affaires sociales et de la réinsertion.

Je vais lever un coin du voile aujourd’hui. En fin décembre 2021 comme je vous l’avais annoncé j’ai déposé en bonne et due forme une demande de mise en position de disponibilité pour 3 ans à partir du 5 janvier 2022.
Cela fait 4 mois que l’administration Macky Sall ne m’a pas répondu par écrit pour me dire si oui ou non ma demande avait été acceptée.

Mais le parti-État de Macky Sall m’a répondu en coupant mon salaire depuis janvier 2022. Leur plan depuis 2014 est de m’étrangler, de m’asphyxier financièrement afin que je ne puisse plus avoir ni les moyens ni le temps de mon engagement citoyen et politique.

Autrement dit, pour Macky Sall et ses cerbères, après avoir coupé mon salaire je dois mourir à petit feu.
Ma nomination par le Maire de Dakar déjoue leur plan se disent-ils.
Je veux vous rappeler monsieur le président Macky Sall – vous semblez n’avoir pas retenu la leçon – que la vengeance ne saurait être un programme politique. Vous avez emprisonné Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall et comploté contre Ousmane Sonko, le résultat est là : il y a au moins 1 sénégalais sur 4 c’est à dire 4.250.000 (quatre millions deux cent cinquante mille) sénégalais qui sont au chômage.

Monsieur Macky Sall, mettez le temps que vous consacrez aux complots pour m’emprisonner à résoudre le chômage parce que quoique vous fassiez moi Guy Marius Sagna je ne peux être là marionnette d’une marionnette. Je ne peux être votre marionnette à vous qui êtes la marionnette de la France et de l’impérialisme en général.

En 2014, leur projet quand ils m’ont sorti de l’hôpital de Sédhiou pour m’affecter à Dakar était : « il va perdre tous les avantages liés à sa présence dans un hôpital, son salaire va se réduire et il sera à Dakar où la vie est chère ».

Je n’avais commis qu’un seul crime :
– dire que les directeurs d’hôpitaux n’utilisent pas le carburant de l’hôpital pour les besoins des populations ;
– il arrive que l’argent de l’hôpital ne soit pas versé pendant 10 jours dans le compte de l’hôpital ;
– la seule boutique de l’hôpital qui n’appartient pas à l’hôpital est gratuitement alimentée en électricité par l’hôpital ;
– l’affectation de médecins spécialistes, de bénédiction de transforme en malédiction pour les hôpitaux…
Quand j’ai demandé au maire Barthélémy Dias pourquoi moi, il m’a répondu : tu as le profil de l’emploi et je suis sûr que toi tu me diras la vérité. C’est pour avoir dit la vérité à l’hôpital de Sédhiou que depuis 2014 vous me persécutez monsieur le président Macky Sall.

Comprenez monsieur Macky Sall qu’il y a des Sénégalais.e.s que même vos fonds politiques ne peuvent acheter.
Maintenant, je comprends que la mairie de la ville de Dakar est aussi proche du palais présidentiel que la fin de votre deuxième et dernier mandat.

Monsieur Macky Sall, vous et vos maîtres impérialistes avez raison d’avoir peur. Notre objectif n’est pas la mairie de Dakar mais le palais du gouverneur dans lequel vous êtes. Transformer ce palais du gouverneur en palais du peuple africain souverain du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.