Maroc : Vahid Halilhodzic dézingue Belhanda, «c’est un prétentieux..»

0 26

«Même s’il me rappelle, je n’irai pas. Tant que Vahid sera sélectionneur, c’est mort», a juré Younès Belhanda dans un entretien accordé à So Foot il y’a quelques jours. Et pour justifier ses propos, l’international marocain (50 sélections, 5 buts) assure que Halilhodzic lui a manqué de respect en l’écartant de la sélection parce qu’il défendait un kiné qu’il a viré après 20 ans de service.

Dans un entretien avec Hespress, Halilhodžić n’a pas tardé à raconter sa version des faits. «C’est le sélectionneur qui fait le choix des joueurs qui vont jouer sous ses ordres, et c’est le sélectionneur aussi qui fait le choix de qui va travailler avec lui», a-t-il d’abord rappelé. «Si un joueur veut décider de qui va travailler avec le sélectionneur, c’est un prétentieux.»

Abordant l’histoire du kiné qu’il aurait injustement viré, selon Belhanda, Halilhodzic est resté droit dans ses bottes. «Ce monsieur était là depuis 12 ans. J’ai entendu quelque chose qu’il n’a pas bien fait à mon arrivée et j’ai vérifié de mon côté», a rembobiné le technicien.

Et contrairement à ce que le joueur semble croire, Belhanda n’est pas écarté de la sélection à cause de son intervention en faveur du kiné en question. «Le sélectionneur fait ses choix et j’ai trouvé des joueurs qui étaient plus compétitifs et plus performants. Il existe une concurrence», a assuré le sélectionneur des Lions de l’Atlas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.