Accueil Actualités Mauritanie : l’UPR se déchire sur la question de l’ancien président Aziz

Mauritanie : l’UPR se déchire sur la question de l’ancien président Aziz

Dix jours après une déclaration de la commission en charge de l’UPR, les partisans d’Aziz au sein du parti se sont réunis le 29 novembre à Nouakchott.

En Mauritanie, les derniers soutiens de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz ont donné une conférence de presse le 29 novembre au soir à Nouakchott, la capitale, pour défendre le statut de l’ancien président au sein de son parti, l’Union pour la République (UPR).

Leur sortie intervient dix jours après une réunion de la commission qui gère provisoirement l’UPR. Celle-ci avait alors publié un communiqué précisant qu’Aziz était toujours la référence du parti.

Le 29 novembre, lors d’une conférence de presse, les soutiens de l’ancien président ont fait volte-face. Ils estiment désormais que l’UPR doit finalement devenir un parti indépendant. L’option est défendue par le président de la commission qui gère provisoirement le parti au pouvoir.

« Ce parti ne doit pas appartenir à une personne ni à un pouvoir donné, a déclaré Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna. Donc, c’est un parti indépendant, tout simplement. Notre Constitution interdit au président de la République de diriger un parti ».

Soutien unique à Ghazouani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici