Accueil Actualités Mbour : le  »restez chez vous », une pilule dure à avaler chez...

Mbour : le  »restez chez vous », une pilule dure à avaler chez la population

Restez chez vous » ! Une phrase devenue virale et traduite dans plusieures langues mais que les gens n’affectionnent pas du tout. Malgré une situation sanitaire critique, à Mbour, les gens demeurent toujours dans l’inconscience.
Si une accalmie de quelques semaines a été notée, le temps d’un week-end, tout a chamboulé. Des personnes qui bravent encore le couvre-feu, qui ne respectent pas la distanciation sociale, qui voyagent clandestinement. Le mal de la victoire contre la crise du Covid19, c’est la population, qui n’arrive toujours pas à avaler la pilule :  »Restez chez vous ».
207 personnes ont été arrêtées depuis le début du couvre-feu par les éléments du Commissaire Mandjibou Leye, allant de détention et trafic de chanvre indien, de flagrant délit de vol, d’exploitation de débit de boissons alcoolisées, de conduite en état d’ébriété, de rassemblement dans une mosquée, à ivresse publique manifeste.
Si le préfet de Mbour, Mor Talla Tine, avait annoncé le 05 avril dernier que la situation était maîtrisée, il a changé rapidement son discours face à une population inconsciente.
Lors d’une sortie médiatique, l’autorité préfectorale avait fait part de ses inquiétudes concernant le marché central. Surtout sur un lieu bien précis, appelé  »réseau bi ». Ce lieu de vente et d’échanges de portables grouille de monde. Malgré les mises en garde, les séances de sensibilisations, un mélange hétérogène d’individus est toujours sur les lieux. La mesure de distanciation n’est pas respectée.
D’ailleurs, face à cette situation l’autorité a décidé de fermer le marché central et le quai de pêche pour une durée de quatre jours du dimanche 26 avril au mercredi 29 avril 2020.
Ainsi, des opérations de nettoiement et de désinfection desdits lieux seront menées durant la fermeture.
Cette mesure vise à interrompre la chaîne de transmission du coronavirus, a assuré le préfet qui invite la population à son respect strict.
Une décision qui a surpris les ménages qui grincent des dents.
 
3 cas communautaires confirmés
Samedi dernier, trois nouveaux cas de coronavirus par transmission communautaire ont été confirmés dans le département de Mbour.
L’un des contaminés au Covid-19 serait  un vieux de plus de 90 ans qui depuis 1 an n’est pas sorti de chez lui. Cet habitant du village de Mbourokh dans la commune de Malicounda aurait reçu la visite de personnes religieuses qui étaient en contacts avec le cas de décès de Louga.
Les membres de sa famille qui s’étaient opposés à leur confinement, ont été finalement mis en quarantaine dans un réceptif de la place.
Une fillette de 13 ans a été aussi testée positive. Elle a été contaminée par son père, chauffeur de taxi qui fait la navette entre Mbour et Dakar malgré l’interdiction de circuler.
Le 3e cas est un étudiant, membre d’un dahira. Il assure des chants religieux et a été en contact avec plusieurs personnes. L’étudiant était admis dans un poste de santé, qui sera finalement fermé et le personnel de santé mis en quarantaine.
Dans le département de Mbour, 75 personnes sont mises en quarantaine dans un hôtel de la place.
Depuis mars, 16 cas de coronavirus y ont été recensés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici