Me OUSSEYNOU GAYE : « Adji SARR devrait être inculpée pour défaut de carnet sanitaire »

1 6

L’un des avocats de la propriétaire du salon «Sweet beauté », Me Ousseynou Gaye trouve insensé le fait que sa cliente, Ndeye Khady NDIAYE soit citée comme complice d’un viol censé être perpétré dans le salon de massage alors qu’à ce moment, elle était à l’hôpital. Sur emedia, Me GAYE déclare qu’Adji SARR, qui assume son statut de prostituée, n’a pas été inculpée du délit de défaut de carnet sanitaire, protégée par le ministère de l’Intérieur et préservée par le parquet de toute inculpation.

Pour sauver la dame Adji SARR du délit de défaut de carnet sanitaire car, elle déclare avoir des relations sexuelles avec des clients alors qu’elle ne dispose pas de carnet de sanitaire. L’incitation à la débauche a été retenue par le juge Seck à la place de la qualification principale du procureur qui avait retenu le proxénétisme, contre sa cliente, clarifie la robe noire.

« Mais, c’est peine perdue car même sous cette qualification et au regard de ses déclarations Adji SARR devait être inculpée pour défaut de carnet sanitaire comme les prostituées que la brigade des mœurs défère à longueur de journée », insiste Me GAYE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.