Me Papa Laïty Ndiaye, Bâtonnier de l’Ordre des avocats : « Année horrible pour le barreau ! »

Papa Laïty Ndiaye

Le bâtonnier de l’Ordre national des avocats du Sénégal a réagi au décès de son confrère Me Alioune Badara Cissé, samedi soir à Dakar. Un deuil qui allonge la liste macabre des avocats rappelés à Dieu en 2021, année qu’il qualifie d’ « horrible ».

« Annus horribilis (année horrible, en latin) pour le barreau », a dit Me Papa Laïty Ndiaye.

» J’ai appris, avec une grande surprise, mais surtout avec une infinie tristesse, le décès, ce samedi 28/08/21, en début de soirée, de notre éminent confrère Alioune Badara Cissé. Comme souvent, en pareille occurrence, j’ai commencé par le déni, le refus de l’évidence, de l’inéluctable « , a écrit l’avocat. Qui ajoute : « Force devant rester à la loi divine, j’ai dû me résigner à accepter la nouvelle. »

Le bâtonnier de l’Ordre national des avocats de regretter que  » le barreau du Sénégal, qui a commencé et poursuivi l’année 2021 dans et par le deuil, avec la disparition d’emblématiques confrères tels que Me Mamadou Wane (1er janvier) Oumar Dillo (25 janvier) Serigne Khassim Touré ( 1er février), le bâtonnier Alioune Badara Fall ( 3 mars) , le bâtonnier Ely Ousmane Sarr (23 juin ), Abdoulaye Diallo (17 juillet) , Illam Niang (23 août) voit, une nouvelle fois ses rangs s’éclaircir «. (seneweb)

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp