Mexique: 10 cadavres retrouvés devant le siège du gouvernement du Zacatecas

0 7

Une dizaine de cadavres ont été retrouvés jeudi dans un véhicule garé devant le siège du gouvernement régional de l’État du Zacatecas, dans le nord du Mexique. Plusieurs corps ont été identifiés ce vendredi. C’est le dernier épisode en date de la violence qui touche l’État du Zacatecas, dont deux puissants cartels se disputent le contrôle. Les corps de huit hommes et deux femmes, dont l’autopsie a révélé qu’ils avaient été tués par pendaison, ont été retrouvés entassés dans un véhicule garé à côté de l’arbre de Noël installé sur la place principale de la capitale de l’État, juste sous les fenêtres du bureau du nouveau gouverneur, arrivé au mois de septembre.

Ce proche du président mexicain soutient qu’il s’agit d’un acte désespéré de bandes criminelles face, dit-il, à la lutte efficace du gouvernement fédéral contre le trafic de drogue. Il qualifie également cette violence « d’héritage maudit », rapporte Marie Normand, journaliste au service international de RFI. Pour l’éditorialiste du journal El Universal, cette dégradation sécuritaire brutale s’explique aussi par la corruption des autorités locales et régionales, qui a permis l’incubation des bandes armées.

Un des plus dangereux États du pays
Le Zacatecas, nœud routier stratégique, est devenu le principal champ de bataille des cartels de Sinaloa et de Jalisco Nouvelle Génération. Il a enregistré en 2021, 618 homicides liés au crime organisé et déjà 33 assassinats en cette première semaine de 2022. Plusieurs municipalités du Zacatecas n’ont aujourd’hui plus de police locale. Tous les agents ont préféré démissionner (lien en espagnol).

Au mois de novembre déjà, une dizaine de corps torturés avaient été retrouvés pendus à des ponts sur les routes menant à plusieurs de ces villes. Mexico avait annoncé l’envoi de 460 militaires en plus des 4 000 déjà déployés.

 

 

 

Avec RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.