Mort d’Idrissa Goudiaby : La famille dit niet à une troisième autopsie…

0 15

Pour la mort de Idrissa Goudiaby, il y aura une troisième autopsie. Le Procureur de la République de Ziguinchor, Papa Ismaila Diallo l’avait annoncée vendredi dernier, après des contradictions dans les résultats des deux rapports médico-légaux. Mais, la famille du défunt s’oppose à la volonté du procureur et exige la restitution du corps pour l’inhumation.

Trop c’est trop!!!

« Aujourd’hui, ça fait 41 jours depuis qu’Idrissa Goudiaby a été tué par balle si on se base expressément sur le rapport établi par 3 médecins à la suite de la contestation de la famille… A Ziguinchor, toutes les morts sont à températures positives. De sorte qu’il est impossible de conserver le corps dans certains délais et de pouvoir procéder à un enterrement dans la dignité et selon le rite musulman », a déclaré Me Amadou Diallo, avocat de la famille.

La vérité…

La robe noire indique que la deuxième autopsie suffit clairement pour tirer les choses au clair. « Nous estimons que la sortie du procureur était malencontreuse. Le procureur avait simplement besoin d’avoir des indices pour ouvrir une enquête. Ce qu’il a déjà fait. Aujourd’hui, le rapport établi en second lieu corrobore les témoignages qui ont été recueillis et qui font état d’une mort par balle. A notre avis, cela est suffisant. Toute autre considération s’assimile à une volonté de protéger les forces de défense et de sécurité« , a-t-il conclu, sur les ondes de la Rfm.

Rappel

La première expertise a conclu à une mort par arme blanche, ou objet contondant, un seul orifice constaté, et la deuxième, sollicitée par la famille éplorée, par arme à feu de gros calibre, deux orifices (bouche et cou), selon les rapports d’expertise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.