Accueil Actualités Moussa Sow Cojer à Sonko : “On préfère distribuer de l’argent aux...

Moussa Sow Cojer à Sonko : “On préfère distribuer de l’argent aux populations qu’à Sweet Beauty”

La nature a horreur du vide comme la politique a horreur du silence. Mais quand parler nous replonge dans notre perfidie et dans notre pire félonie, le silence, pour les hommes de bien, qui ne connaissent ni Sweet, ni beauty, encore moins ni salon clandestin ni massage “pubissien”, devient une règle d’or. Cette règle n’est valable que pour les hommes de décence et de vergogne.

La COJER tient à préciser à l’endroit du faux Hibadou et grand manipulateur devant l’éternel que les jeunes de l’Alliance Pour la République sont imbus des valeurs cardinales et républicaines. Ils sont matures, allaités d’un patriotisme sans faille.

C’est pourquoi, ce samedi 08 mai 2021, la COJER a organisé dans la région de Tambacounda, un grand panel de restitution des 10 mesures issues du conseil présidentiel sur l’insertion et l’emploi des jeunes. Un panel de haut niveau qui a vu la participation des hautes autorités et surtout des jeunes des 4 départements de la région de Tambacounda.

Seul le Sieur Sonko dans son entreprise funeste et fumiste qui voit, à travers un engagement débordant du militantisme des jeunes, une présumée bagarre mettant aux prises les honorables jeunes de la COJER.

Il nous reproche de distribuer l’argent du contribuable aux populations. Si et seulement si il avait raison ce cher Sonko! En réalité, nous préférons de loin distribuer de l’argent aux populations qu’à Sweet Beauty pour de vulgaires plaisirs. Chez nous, l’argent a une finalité BIEN économique et spécifiquement orienté par la clarté et pour le bien.

Ce sont des jeunes pleins de vertus. On ne les verra jamais allongés sur des alcôves de salons aux allures clandestines et aux fins génésiques. Ils s’activent à l’image de son Excellence le Président Macky Sall, à trouver des solutions concrètes aux besoins des populations.

Nous rappelons à monsieur Ousmane Sonko que la COJER est dans le temps de l’action et nous l’invitons à se mettre à la disposition de la justice pour élucider cette histoire de massage et de jacuzzi.

Ousmane Sonko, comme c’est encore de lui qu’il s’agit, mais en mal, devrait s’inscrire à l’école de la vertu et de la chasteté pour apprendre à comprendre l’importance de la bouche fermée surtout pour celle suffisamment puante, pour se refuser d’empester l’air d’une quelque atmosphère.

COJER Nationale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici