Accueil Actualités Mouth Bane : « Les 4 candidats retenus se sont désolidarisés de...

Mouth Bane : « Les 4 candidats retenus se sont désolidarisés de l’opposition… »

Les chances de réussite de l’opposition, voire du C.25 dans sa tentative d’empêcher Macky Sall de faire campagne, sont disséquées par Mouth Bane, invité de la rédaction de Senego. L’analyste politique et Dirpub de Dakar Times soutient que les 4 candidats, Ousmane Sonko, Issa Sall, Idrissa Seck et Madické Niang, se sont déjà désolidarisés du reste du groupe…

L’opposition a-t-elle les forces pour empêcher Macky Sall de dérouler sa campagne ?
A mon avis, l’opposition n’avait pas à déclarer vouloir empêcher le Président Macky Sall de faire campagne. Car elle n’en a pas la force politique, pour la simple raison que cette opposition n’est pas unie. son unité n’est que de façade. Nous avons remarqué que depuis 2012, jamais l’opposition n’a réussi à faire reculer le Président Macky Sall dans ses choix politiques. Par contre, nous avons vu que le président Sall exécute toutes ses volontés politiques. Il a prolongé son mandat, tenu son référendum, mis Karim Wade et Khalifa Sall en prison, changé le Code électoral à la veille des Législatives, mis le parrainage, recalé 23 candidats, maintenu Aly Ngouille Ndiaye, tout cela contre la volonté de l’Opposition. A chaque fois, les opposants profèrent des menaces, mais au final, c’est la volonté de Macky Sall qui est imposée, sans appel.

Donc, le C.25 est en ordre de bataille pour préparer la Campagne ?
Depuis combien de temps, l’opposition a déclaré que jamais la Présidentielle ne sera organisée par Aly Ngouille Ndiaye, aujourd’hui, cette question n’est plus d’actualité. Tous préparent la campagne. Ce qui m’étonne, c’est cette disponibilité de l’opposition à accepter toutes les décisions de Macky Sall. Ils dénoncent pendant quelques jours et après,n ils s’alignent et on avance. Macky Sall a réussi à diviser l’opposition. Contrairement à ce que certains peuvent penser, les 04 candidats se sont désolidarisés du reste. Des discussions sont engagées entre candidats admis et ceux recalés pour mettre en place des coalitions électorales. Les cas Khalifa Sall et Karim Wade sont relégués au second plan. Alors, il est évident que Macky Sall mettra tous les atouts de son côté pour gagner les élections. On a aujourd’hui plus de 13 000 bureaux de vote. Quel est le candidat, parmi les 4 de l’Opposition, à avoir 13 000 représentants dans l’ensemble des bureaux de vote sur le territoire national ? Il n’y en a pas. Le rejet du parrainage, la récusation d’Aly Ngouille Ndiaye, l’équation du fichier, les millions de Sénégalais à n’avoir pas reçu leur carte, ne sont plus dans les priorités de l’opposition. En plus, l’opposition n’a pas de stratégie commune de lutte, parce que les préoccupations ne sont pas les mêmes. Le Pds est le premier parti de l’Opposition, alors pour décrocher des acquis sur le pouvoir, les opposants devaient mettre en avant ce parti, qui mobilise plus que les autres. Mais pour eux, le faire, c’est renforcer Karim Wade. L’opposition est affaiblie par un manque de solidarité. A la veille des Législatives, je leur avais dit d’éviter d’aller aux élections avec Abdoulaye Daouda Diallo. Ils ne m’avaient pas écouté. Ils sont allés aux élections en ordre dispersé et le résultat est connu. Ils commettent les mêmes erreurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici